Extension du port

Le projet d’extension du port de Kingston est un contrat en EPC : les travaux sont réalisés par VINCI Construction Grands Projets et EMCC (VINCI Construction), en groupement avec l’entreprise de dragage belge Jan de Nul. Ce groupement a été choisi par CMA CGM, acteur majeur du transport maritime mondial et concessionnaire du port de Kingston depuis le 1er juillet 2016. Le projet porte sur la réhabilitation, le renforcement et la mise aux normes sismiques de 1 200 mètres de quais, ainsi que sur les travaux de dragage du chenal d’accès et du port de Kingston.

CONTEXTE

L’extension du port de Kingston s’inscrit dans le projet d’élargissement du canal du Panama. Inauguré le 26 juin 2016 après 9 ans de travaux, le canal de Panama a été élargi afin de doubler sa capacité et augmenter son trafic. Les travaux ont porté sur la construction de deux systèmes d’écluses, l’excavation de nouveaux canaux, l’élargissement et l’approfondissement des canaux de navigation existants, et l’élévation du niveau maximal d’exploitation du lac Gatun.
En ce qui concerne le port de Kingston, les travaux d’extension et de réhabilitation menés par le groupement représentent un enjeu stratégique pour la région : ils permettront d’accroître le tirant d’eau afin d’accueillir les New Panamax, porte-conteneurs de plus grande capacité, dimensionnés conformément au nouveau canal de Panama.

TECHNIQUE

L’extension du port de Kingston consiste notamment à changer tous les équipements de quais, draguer un chenal d’accès, renforcer les sols, reprendre 50 000 m² de terre-pleins pour la circulation, ancrer les nouvelles grues portuaires (plus grandes), le tout en site occupé.
Pour réaliser ces travaux, VINCI Construction Grands Projets s’appuie sur les connaissances spécifiques d’EMCC en matière de travaux maritimes, et en y associant Sodraco International pour leur expertise dragage.
Le groupement a été retenu notamment grâce à l’optimisation de la solution de base qui prévoyait des micropieux. La mise aux normes sismiques, et l’ancrage des grues portuaires capables de résister aux cyclones, ont poussé à penser un projet très robuste. Aussi la variante pour réaliser cette réhabilitation du port existant a consisté à privilégier les travaux de battage : pieux tubulaires et H.
Pour renforcer l’ouvrage existant vis-à-vis de « l’instabilité » créée par le dragage devant le quai, un rempiètement, composé d’un rideau de pieux continu totalement immergé, a été installé. La mise en œuvre de ce rempiètement nécessite des méthodes et des outils innovants. Un défi technique.
L’ouvrage est dimensionné pour résister aux séismes, aux cyclones, à la charge des grues portuaires, pour pouvoir accueillir les New Panamax en toute sûreté. Aussi la sécurité est présente tout au long du projet, et dès la phase de design. C’est pourquoi le projet a été désigné « projet pilote » pour le déploiement de notre démarche Safety in Design.

Après l’élargissement du Canal de Panama reliant l’océan Atlantique au Pacifique, le projet permettra au port de Kingston d’accueillir les porte-conteneurs parmi les plus grands au monde, positionnés par CMA CGM.

IMPACT

Le projet d’extension du port de Kingston représente un enjeu majeur pour le déploiement du commerce maritime de la région, celui-ci étant idéalement positionné en sortie du Canal de Panama, à la croisée des lignes de navigation Nord/Sud et Est/Ouest. Il deviendra ainsi l’un des trois principaux terminaux à conteneurs des Caraïbes. CMA CGM, nouveau concessionnaire, entend faire du port de Kingston un hub de la région caribéenne.
Le contrat permet au groupe VINCI de poursuivre son développement en Jamaïque, pays où le Groupe est présent depuis près de 30 ans. VINCI Construction Grands Projets y a notamment réalisé plusieurs ouvrages hydrauliques d’assainissement et de traitement des eaux depuis 15 ans.
Il permet également de poursuivre le partenariat avec le groupe CMA CGM dont VINCI Construction a conçu et livré en 2008 le siège social à Marseille, la tour CMA CGM dessinée par l’architecte Zaha Hadid.

Experts du projet

Maître d’ouvrage
Kingston Freeport Terminal Limited (KFTL), consortium formé de CMA CGM et Terminal Link (CMA CGM)

Maître d’œuvre
Egis Port

Chiffres clés

Dates
novembre 2016 à novembre 2018

Dragage maritime
7 millions de m³

Profondeurs
de -18,5 m à -15,85 m

Installations hydrauliques

Kingston-Lucea-Montego Bay-Mona & Hope-Bogue

Discover